Archives par étiquette : jouer d’oreille

Jimi Hendrix accorder Mi bémol

Comment accorder une basse à l’oreille

 

 » L’instrument accordé est comme un ami qui ne dit que ce qu’on veut bien entendre. « 

 

Pas plus tard qu’hier un ami gratteux me faisait une magnifique démonstration de modernité.
Sa toute nouvelle guitare électroacoustique est munie d’un accordeur électronique intégré : il appuie sur un bouton et pour chaque corde jouée un petit curseur lui dit s’il doit la tendre ou la détendre pour sonner juste.

« Et si on est accordés en Mi bémol ? »
« … Seriously ? »

 

 

S’accorder d’oreille est très utile

 

1. Pas besoin de débrancher le jack pour brancher votre basse dans un petit boîtier électronique.
2. Pas besoin de se soucier d’avoir des piles pour le petit boîtier électronique.
3. En fait, pas besoin de boîtier du tout.
4. Avec un peu de pratique vous êtes accordé en 30 secondes même après être sorti de l’avion. Et surtout vous pouvez vous accorder sur n’importe quelle tonalité.
5. Vous pouvez ajuster une corde même en pleine répèt’ ou en plein concert (ce n’est pas censé arriver mais un choc sur les clés est vite arrivé) car votre oreille est entrainée à reconnaître la petite altération qui s’est glissée dans votre accordage. Du coup pas besoin de repasser par le point 1. 🙂
6. Avec des cordes neuves, vous devrez ré-accorder souvent. Autant le faire à la volée, d’oreille, vite fait bien fait, sans que ça ne soit plus une corvée.

 

Utile pour les petits plaisir du quotidien

 

Jimi Hendrix accorder Mi bémol

Comme beaucoup d’autres bluesmen, Jimi Hendrix était accordé en Mi bémol

J’aime jouer et improviser par-dessus tout ce qui m’inspire.
Entre Hendrix qui joue en Mi bémol, ceux qui sont accordés au La 440 et les vieux enregistrements qui ont perdu 3/4 de ton en chemin, j’ai vite fait de ré-accorder ma basse entre 2 morceaux.

Encore un avantage à savoir accorder votre instrument en un éclair : pour certains morceaux vous serez plus à l’aise en Mib-Lab-Do#-Fa# ou en Fa-Sib-Mib-Lab.
Un exemple que j’ai déjà abordé dans ce blog : la version album de Another one bites the dust de Queen.
Certains diront qu’il suffit d’avoir une basse accordée en Mi et une autre en Fa… oui, pourquoi pas, mais on sort du sujet 🙂

 

La technique pour accorder la première corde

 

diapason-accorder-basse

Diapason : petit accessoire qui permet de mettre tout le monde d’accord 😉

Pour commencer il vous est nécessaire d’accorder au moins une corde.
Vous pouvez aussi bien décider qu’elle est déjà accordée… tout dépend d’avec qui vous jouez 🙂

Ma technique est d’utiliser un son de La (diapason, téléphone, ordinateur, piano, etc) ou bien un son de référence qui va me servir pour m’accorder avec le morceau ou la personne avec qui je joue.

Je le chante ou je le fredonne.
En faisant cela je deviens la référence du son que je dois ensuite reproduire avec la corde à vide que j’accorde.
Je vous l’accorde, ça demande un peu d’entrainement (cette phrase est là principalement pour faire ce petit jeu de mot 🙂 ).

 

Note pour ceux qui pensent ne pas savoir chanter

Coucou !

Coucou !

Imaginez que vous vous baladez dans la forêt. Le coucou chante.
Coucou ! Coucou !
Vous l’imitez en arrondissant un peu vos joues, en fermant un peu les lèvres et vous vous retrouvez à faire Coucou !
Oubliez un instant les concepts de musique et de chant.
Imaginez que le son de référence pour accorder votre première corde est juste un son dans la forêt.
Vous l’imitez en fredonnant les lèvres closes : l’air monte dans votre gorge et sort par votre nez, votre bouche faisant caisse de résonance.
Vous pouvez faire varier le son fredonné jusqu’à être « en phase » avec le son que vous écoutez.
Voilà, pas besoin de chanter 🙂
Gardez bien ce son à l’oreille pour la suite.

 

Ensuite je module le son de ma corde jusqu’à ce qu’elle rejoigne le son que je fredonne.

La principale difficulté ici est de ne pas modifier le son que je chante.
J’ai observé que je peux facilement m’en écarter en étant influencé par le son que ma basse produit.
Pour éviter ça j’essaie de rester concentré sur le son de départ et je vérifie en le ré-écoutant une fois ou deux pendant cet accordage.

 

Un petit 5 à 7

 

Voila votre première corde bien tout comme il faut.

Bonne nouvelle : le plus dur est fait ! 🙂

Ensuite, comme vous l’avez vu dans la vidéo ci-dessus, le plus rapide lorsque votre basse est branchée à un ampli ou à un casque est d’utiliser les harmoniques des cases 5 et 7 (notées aussi V et VII).
Pour ce faire, poser délicatement votre doigt sur une corde – sans appuyer – au-dessus de la 5ème frette ou de la 7ème frette et jouez la corde.
Vous pouvez alors enlever votre doigt de la corde : la note va continuer de sonner longtemps 🙂

 

Notes obtenues avec les harmoniques 5ème case et 7ème case lorsque votre basse est accordée (ou doit être accordée) en Mi-La-Ré-Sol :

Corde à vide 5ème frette 7ème frette
Mi Mi + 2 octaves Si + 1 octave
La La + 2 octaves Mi + 1 octave
 + 2 octaves La + 1 octave
Sol Sol + 2 octaves  + 1 octave

Comme vous pouvez le constater, nous utilisons les similitudes de ce joli tableau pour accorder notre basse 🙂

 

Être en phase c’est très phasile

 

Pour cette partie, je vous donne un exemple concret qui ressort bien dans l’enregistrement de la vidéo.

accorder-fréquence-basse

Lorsque la 2ème corde est accordée sur la 1ère, vous obtenez une fréquence unique

En jouant les harmoniques des cases 5 et 7 de cordes voisines, vous devez obtenir la même note.
Si les cordes ne sont pas bien accordées les deux sons joués ensemble créent une dissonance qui est très reconnaissable à l’oreille.

Petit à petit vous accordez la seconde corde et la fréquence de votre seconde corde s’approche de la première : vous passez alors de la dissonance à un effet vibratoire très audible qui ressemble à un gros cable qui tourne… ou une soucoupe volante.
Enfin bref, vous entendez que ça vibre : vous approchez 🙂

L’accordage est alors terminé lorsque cette « vibration » stoppe et devient un son stable.
(encore une fois, difficile de décrire ce phénomène : écoutez l’enregistrement vidéo pour avoir une démo)

Passez à la corde suivante en répétant le procédé.

 

Remarque pour les cordes neuves

 

Lorsque vous changez les cordes de votre basse, les nouvelles cordes ont une forte tendance à redescendre en tonalité le temps qu’elles soient bien stables en tension.
Du coup vous avez besoin de les ré-accorder plusieurs fois avant que l’accord ne soit stable.
Une astuce toute simple consiste à tirer les cordes un peu fort comme pour les « claquer » après les avoir montées sur la basse.
Instrument à plat sur les genoux, attraper une corde après l’autre comme pour soulever l’instrument avec amour.
Ça va accélérer un peu le procédé mais il vous faudra tout de même ré-accorder votre basse une paire de fois 🙂

Mots-clés efficaces :

accordage basse a loreille, accorder basse oreille, accorder une basse a loreille, basse jouer au doigt, Comment accorder facilement la guitare basse
Apprendre à jouer de la musique à l'oreille

Comment jouer une ligne de basse à l’oreille

 

Difficile d’expliquer comment jouer de la musique à l’oreille… par écrit !

Donc aujourd’hui je vous recommande de commencer par la vidéo que je poste dans cet article. Les petits exemples et les astuces que je partage avec vous y sont plus parlantes 

 

 

J’ajoute quelques astuces plus générales dans cet article pour compléter cette vidéo.

Les principales astuces que j’aborde dans la vidéo sont :
– Entrainez-vous à accorder votre basse à l’oreille. Il y aura une prochaine vidéo à ce sujet très bientôt (elle est filmée mais pas montée).
– Essayez de trouver l’écart qu’il y a entre deux notes consécutives.
Chantez ou fredonnez la mélodie que vous essayez de jouer, puis retrouvez note après note cette mélodie sur le manche de votre instrument.

 

Si vous n’êtes pas très à l’aise pour retrouver d’oreille une mélodie, un accord, une ligne de basse, cela vous semble peut-être difficile.

 

Je vous propose donc à présent quelques astuces pratiques pour jouer à l’oreille.

 

Tout s’apprend

 

Avant toute chose je vous file un scoop : jouer une mélodie à l’oreille et avoir l’oreille absolue… ÇA N’A RIEN À VOIR !

Vous pouvez tout à fait apprendre à retrouver une mélodie en trouvant d’abord la première note, puis celle d’après puis celle qui suit etc, etc simplement en vous ENTRAINANT.

 

Entrainement pour jouer à l'oreille

Une esbroufe de 2 minutes a demandé des années de pratique 😉

Ça peut paraître « magique » quand vous observez quelqu’un qui le fait depuis longtemps. Il entend un truc, hop il attrape son manche ou son clavier et il vous ressort le truc en 2 secondes.

Comme très souvent lorsque tout a l’air facile, ce n’est que la partie visible de l’iceberg : il s’est entrainé à faire ça depuis des années et il a commencé, comme tout le monde, en retrouvant les notes lentement, l’une après l’autre.

 

Do-Ré-Mi…

 

Vous avez sûrement déjà entendu parler de cette gamme « Do Ré Mi Fa Sol La Si Do ».

Sinon, la voici.

Chantez-la à haute-voix ou dans votre tête.

 

Gamme de do majeur

Gamme de Do… ou de n’importe quelle autre note !

À présent regardez l’image ci-contre.
Elle représente les cases du manche correspondantes aux notes de cette gamme.

Peu importe que la première note soit vraiment un « Do » ou pas.
Même si vous partez d’un Fa dièse, vous pouvez toujours chanter ce « Do Ré Mi Fa Sol La Si Do » en partant de cette note.

Exemple audio (en partant du Fa dièse) :

 

Bien sûr les noms des notes ne correspondent plus, mais ça n’a aucune importance.
Cette simple série de notes va vous aider énormément à retrouver l’écart qu’il y a entre deux notes consécutives de votre mélodie.

 

Jouer d’oreille : un exemple concret

 

Voici trois notes d’une mélodie mystère.

 

 

La première est un « Do ». En réalité, c’est un fa dièse, mais pour cette fois on va l’appeler « Do » 🙂
À partir de l’exemple audio précédent, retrouvez les deux notes de la mélodie qui suivent le Do en chantant cette gamme dans votre tête.

 

Hé oui, vous avez reconnu que la mélodie est composée du « Do » de départ, puis de la 4ème note (Fa), puis la 6ème (La), soit « Do – Fa – La ».
C’est aussi le tout début de la mélodie de Pierre et le Loup, mais ça c’est une autre histoire 😉

 

À tâtons dans le noir

 

Au début vous n’allez pas arriver à jouer chaque mélodie du premier coup.
C’est naturel, vous aurez besoin de temps pour entrainer votre oreille.

Aussi, n’hésitez pas à tâtonner, à essayer toutes les notes, à chanter ces « Do Ré Mi… » dans votre tête.
Au début vous aurez l’impression de devoir essayer chaque note du manche pour trouver la note suivante.
Petit à petit vous commencerez à trouver plus rapidement et même, pourquoi pas, à pouvoir jouer la mélodie à la volée en rejoignant vos compères musiciens dans un boeuf en live 🙂

 

N’hésitez pas à faire des erreurs, à tester à votre façon.
C’est de cette manière que vous apprendrez à jouer d’oreille sans aucun support écrit 😉

 

Répétez le début

 

Pour mieux progresser, prenez l’habitude de répéter les premières notes de la mélodie que vous cherchez.

Si votre ligne de basse est un peu longue, ça vous permettra de mémoriser le début pendant que vous cherchez les notes suivantes.

De plus le fait de rejouer le début vous permet de re-chanter la mélodie et de vous mettre en tête la suite de la « chanson » que vous voulez jouer 🙂

Cela peut vous paraître un peu fastidieux, mais je vous garantis qu’en faisant ainsi vous allez rapidement acquérir vos propres réflexes et vos propres raccourcis.

 

Faites le choix du plaisir

 

Les lignes de basse complexes ou très techniques resteront complexes et difficiles d’accès.

Commencez par des lignes de basse simples, des phrases et des mélodies faciles à chanter.

Vous aurez ainsi vos premiers résultats plus facilement et ce sera pour vous autant de plaisir à jouer vos mélodies préférées 🙂

Ne lâchez rien et donnez-vous le temps de former votre oreille.
Plus vite que vous ne l’imaginez vous saurez jouer n’importe quelle mélodie sur n’importe quel instrument 🙂

 

Mots-clés efficaces :

comment jouer de la bass, joué une ligne de note sur la bass, jouer basse et chanter en même temps language:FR