Comment jouer en rythme à la basse

Vous pouvez recevoir dès aujourd'hui le Pack Débutant gratuitement : je vous l'envoie sur simple demande 🙂

 

C’est génial !
Depuis que j’ai lancé ce blog ma boîte email se remplit de vos messages de remerciements et de questions.

Un grand merci pour votre soutien, ça me fait toujours chaud au coeur  de savoir que ce que je partage avec cette expérience de blog vous inspire à jouer et vous faire plaisir en musique 🙂 
Je vais faire de mon mieux pour répondre petit à petit aux questions qui méritent un article et/ou une vidéo.

Aujourd’hui, après avoir vu l’appel à participation de Xavier Rogé (du blog Batteur Pro) pour sa rencontre inter-glogueurs-musiciens je réponds à la question

– « Comment garder le rythme quand je joue avec mon groupe ? »

En effet il n’est pas donné à tout le monde de funky-groover comme Bootsy Collins dès le plus jeune âge !
Heureusement le rythme s’apprend comme tout le reste, et voici une première approche simple et efficace pour mieux jouer en rythme 🙂

 

 

Les limites du métronome

Beaucoup répondront qu’avoir (et utiliser beaucoup ! ) un métronome est la clé du tempo-maniaque… et ils auront raison 🙂

En effet, être un maniaque du tempo « sticked to the beat » (collé au tempo) demande une régularité exemplaire.
Il y a même des maîtres en la matière qui savent battre la mesure à 109 comme des machines bien huilées sans sourciller.
Ok super 

Si cela vous aide à devenir plus régulier, entraînez-vous avec un métronome à défaut d’un batteur.
Ça sera toujours ça de pris et vous y gagnerez en coordination rythme-mélodie.

Le noeud du problème arrive lorsque vous vous retrouvez à jouer avec votre groupe.

 

La dynamique de groupe

Vous voilà tous chauds-patate (comme dit ma belle-soeur) pour jouer un bon morceau en répèt’.
Au début pas de soucis, ça part bien, tout le monde est synchro.
Et puis voilà que le batteur s’emporte un peu, ou bien que la guitare rythmique s’emballe, ou bien que vous commencez à changer légèrement le tempo de votre ligne de basse.

Pas de panique, ça arrive tout l’temps 

Chez les pros, ça se rattrape. En général sur le batteur qui est carré comme une équerre de diamant.
Chez nous… pour peu qu’un autre membre du groupe suive le pas, nous voilà vite avec une partie du groupe qui doit rattraper l’autre, à moins que ça ne soit l’inverse 🙂

C’est là qu’il faut gérer la zone de flou.
Bye bye le métronome, il faut se recaler vite fait pour reformer l’harmonie.
C’est là que le bassiste a un rôle-clé dans la dynamique du groupe : lier le tempo du batteur avec le reste des musiciens.

 

La danse à 4 cordes

Et là je vous entends dire

Comment garder le tempo s’il change tout le temps ?

Exactement, il ne s’agit plus de « garder » le tempo mais bien de le suivre avec ténacité, de manière à entraîner tranquillement le reste des musiciens derrière vous tout en douceur 🙂

Pour cela je vous explique une méthode qui a fait ses preuves des milliers de fois, en répèt’ comme sur scène.
(En studio le problème ne se pose pas car on peut « tricher » plus facilement)

Écoutez chez vous le morceau que vous allez jouer avec votre groupe. D’abord sans instrument.

Tapez le rythme avec vos mains, avec vos pieds ou une autre partie du corps.
Vous n’êtes pas obligés de vous changer en ballerine, mais essayez de ressentir le rythme du morceau dans votre corps.

Écoutez attentivement les différents passages, la façon dont le batteur « annonce » la mesure suivante en faisant une petite descente de toms ou un petit « gri-gri » à sa façon pour bien cadrer tout le monde (et aussi pour faire joli, les batteurs ne sont pas des tous boîtes à rythmes, il y en a des qui sont artistes 🙂 ).

Ensuite travaillez sur l’instrument en passant du rythme « bougé » – pour ne pas dire dansé – au rythme joué avec les doigts.

Vous allez faire passer votre mouvement du corps vers les doigts en gardant le rythme, avec pour but de transmettre en musique ce que le rythme crée en émotion artistique chez vous.

Au début vous risquez de vous perdre un peu. En effet si vous êtes concentré sur la mélodie ou les notes à faire, vous aurez du mal à rester concentré aussi sur le rythme.
Ce n’est pas grave.
Il vaut mieux perdre quelques notes au début et apprendre à reprendre votre ligne de basse quelques notes plus loin, imperturbable.

Petit à petit vous allez acquérir le sens du jeu en rythme et vous pourrez y greffer les notes justes pour jouer votre morceau du début à la fin en suivant bien le tempo.
Et ensuite vous pourrez même sentir les moments où vous pouvez caser quelques notes ou quelques effets en plus pour ajouter votre petite touche personnelle 🙂

Petite parenthèse à propos des morceaux sur CD : il y aura sûrement des titres de groupes connus pour lesquels vous découvrirez un changement de rythme (en général une accélération, surtout dans les versions live) pendant le morceau qui passe facilement inaperçu si on ne l’écoute pas en boucle 🙂
Ça arrive tout l’temps je vous dis !

 

Exercice sur un beat

Avec cette approche rythmique, vous voilà un peu moins statique avec votre basse.
N’ayez pas peur de vous laisser bouger, vous avez déjà une pelle à 4 cordes dans les mains alors vous n’êtes plus à ça près 🙂

Pour ce qui est de reconnaître – et surtout d’utiliser – les petites transitions produites par le batteur, je vous propose de tester un exercice tout simple.

Voici une ligne de batterie que je vous ai préparé avec amour comme exemple :

(version à 90 bpm)

(version un peu plus rapide, à 100 bpm)
Elle contient un rythme simple avec deux petites touches de caisse claire qui vous indiquent la fin des mesures paires (2, 4, 6…).
En écoutant attentivement vous remarquez que la transition pour les mesures 2, 6, 10, etc n’est pas la même que celle que j’ai utilisée pour les mesures 4, 8, 12, etc.

Commencez à jouer une ligne de basse, improvisez un peu.
Dès que vous remarquez que vous vous êtes un peu écarté du tempo, revenez-y sur le premier temps qui suit la prochaine transition marqué à la caisse claire.

 

Quelle différence avec le métronome ?

Cette ligne de batterie est un exemple simplifié de ce que fera un batteur. Il y a donc, au premier abord, peu de différence avec le tac-tac régulier d’un métronome.

Ce que vous pouvez faire ici c’est reconnaître les moments du morceau où vous pouvez vous « raccrocher » à la batterie en fonction de la grille d’accords du morceau.

Vous allez ainsi développer votre feeling de l’arrivée du début de la prochaine mesure en différenciant, presque sans vous en apercevoir, les mesures 2, 6, etc, des mesures 4, 8, etc.

Et ça, c’est essentiel pour rester dans le rythme lorsque votre formation a un tempo légèrement fluctuant 🙂

 

En conclusion

En groupe, le tempo d’un morceau ne dépend pas uniquement de vous.
Vous pouvez commencer par ressentir le rythme du morceau en le suivant avec le corps, et transférer ce mouvement vers vos doigts.

Pendant ce temps, gardez vos oreilles bien ouvertes et apprenez à reconnaître les marques de certains passages importants du morceau grâce aux transitions du batteur ou grâce aux changements d’accord de la guitare rythmique.

En travaillant les deux approches vous deviendrez rapidement autonome et très à l’aise avec le tempo de votre groupe 🙂

Et si vous connaissez d’autres astuces dans ce domaine, n’hésitez pas à partager votre expérience dans les commentaires !

 

Entrez votre prénom et votre email pour que
je vous envoie le Pack Débutant gratuitement :

Mots-clés efficaces :

comment connaitre le temps en musique guitar basse, Comment Jouer Le Premiere Temps En Guitare Basse, comment jouer le rythme agbadja sur basse, comment maitriser les rythmes à la basse, comment se joue deux temp guitare basse 4 cordes, jouer un morceau avec la guitar basse, les rithme du beatbox, Les Rythme A La Guitare Bass

Auteur: Johann

Partagez cet article sur

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez le Pack débutant et prenez plaisir à jouer dès aujourd'hui ! Cliquez ici
Hello. Add your message here.