Comment jouer 41975 blues à la basse en 5 minutes

Vous pouvez recevoir dès aujourd'hui le Pack Débutant gratuitement : je vous l'envoie sur simple demande 🙂

Pas plus tard qu’hier un compère musicien me disait qu’il ne comprend jamais par quel bout prendre un blues quand il se retrouve en jam session et qu’il faut suivre la « bonne grille ».

« Personne ne dit rien et tout le monde semble trouver facilement quoi jouer, comme ça, c’est magique ! »

C’est vrai qu’il y a une grande part d’oreille et quelles astuces pour s’y retrouver quand on part sur un blues.
Mais il y a aussi un système qui revient très souvent dans le blues : c’est la fameuse grille en 12 mesures, le « Twelve-bar blues » comme disent les anglophones.

 

 

Comme à mon habitude, je ne vais pas vous faire un grand cours de théorie sur le sujet… d’ailleurs, il me semble que les blues-men qui chantaient leurs tripes sur les docks à coton du Mississippi ne connaissaient pas de « théorie du blues« , ils chantaient leurs tripes et puis c’est tout ! 🙂
En revanche, si un blues a été joué chaque jour depuis que le blues existe (et j’arrondis à l’année 1900), ça fait environ 41975 blues que vous êtes capable d’accompagner à la basse en suivant cette technique simple.

Pour ma part, l’histoire a débuté bien après 1900.
J’ai commencé à jouer du blues environ au même moment que j’ai touché ma première basse, à l’époque je ne savais pas plus ce qu’était une grille d’accords qu’une ligne de basse. Le blues c’était un petit dessin fait à l’arrache qui ressemblait à ça :

 

grille-de-blues-en-12-mesures

Voici une grille de blues en 12 mesures, coloriez selon les numéros 🙂

 

Et l’instruction simple qui venait avec : « pour chaque case tu répètes la même note… le reste tu verras plus tard ».

Alors, aujourd’hui, je vous fais prendre un raccourci et je vais vous dessiner un mout… un blues que vous pourrez jouer dans 5 minutes 🙂

 

Note très importante avant de commencer

 

Même si j’essaie de vous la faire courte et efficace, il existe de nombreuses variations de cette grille d’accords en 12 mesures.
Celle que je prends en exemple dans cet article est une des grilles les plus communes, mais comme bien souvent en musique, des variations sont apparues au gré de la créativité des artistes 🙂

Nous verrons donc, selon les blues que nous étudierons dans ce site, comment certaines variations de grilles de blues apparaissent dans de nombreux morceaux célèbres.
Avec un peu d’expérience, vous serez capables de reconnaître ces variations et de vous y retrouver rapidement même si vous débarquez au beau milieu d’un boeuf entre amis 😉

 

La tonalité du blues

 

Première chose à faire : connaître la tonalité du blues.
C’est-à-dire la note de la première case de notre grille d’accords.

Si vous n’êtes pas encore assez sûr de vous pour la trouver d’oreille, le plus simple c’est de demander avec un grand sourire :

– « C’est un blues en Do ? »

Et ainsi vous obtenez la première note de votre grille de blues, celle qui est notée (1) sur la grille.
C’est tout ce dont vous avez besoin pour aujourd’hui 🙂

Vocabulaire du jour
Dans notre grille, la note (1) est la tonique, la note (2) est la quarte et la note (3) la quinte de la gamme majeure de la note (1).
Si on parle d’un blues en Do, la gamme majeure de Do c’est Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si-Do.
Ainsi dans notre grille on a : (1) = Do, (2) = Fa et (3) = Sol.
De la même façon, pour un blues en La : (1) = La, (2) = Ré et (3) = Mi

Une fois que vous tenez cette première note, votre boulot est de la trouver sur le manche.
C’est tout. Le reste coule tout seul 🙂

 

Trouver la grille de blues sur le manche

Là encore, pas besoin de long discours théorique.

doigte-de-grille-de-blues-a-la-basse

Tonique (1), quarte (2) et quinte (3) qui servent de base à la grille

Je vous ai fait un – autre – petit dessin (ci-contre) qui vous montre les 3 notes de la grille de blues sur le manche une fois que vous avez localisé la tonalité.
si vous avez tout bien suivi jusqu’ici, la tonalité du blues est cette note (1) sur le dessin 🙂

 

Chaque case de la grille représente une mesure, et chaque mesure est composée de 4 temps.
Donc vous pouvez très bien commencer par jouer uniquement ces 3 notes 4 fois par mesure et ça sonnera pile-poil !

 

Hé bien voilà :
– 1 grille de 12 mesures,
– 3 notes dans la grille,
– 4 temps par mesure
=> ça nous donne 48 notes réparties sur seulement 3 cases du manche : le compte est bon Léon, à vous les studios !

 

Si vous débutez dans l’apprentissage de la basse et du blues, je vous conseille de vous entrainer avec ça sur un ou deux morceaux de blues pour vous habituer à la structure du morceau.

 

doigte-pour-sweet-home-chicago-des-blues-brothers

Notes principales sur le manche pour Sweet Home Chicago

À titre d’exemple, vous pouvez suivre le blues que je cite dans la vidéo de l’article : Sweet Home Chicago des Blues Brothers.
C’est une grille de blues, comme celle que je vous ai dessiné plus haut, dont la tonalité est Mi majeur.
Vous aurez donc : (1) = Mi, (2) = La et (3) = Si (voir le schéma ci-contre)
À présent vous voulez peut-être apporter des variations et créer une ligne de basse plus évoluée pour votre blues.
Facile : continuez votre lecture 🙂

 

 

Développer la ligne de basse

 

Dans l’exemple de la vidéo de cet article, nous utilisons des accords majeurs.
Si cela ne vous parle pas plus que ça, je vous rassure, ça ne change pas grand chose 🙂

Dans la pratique, ça signifie que pour improviser votre ligne de basse vous pouvez commencer par utiliser les notes du schéma ci-dessous.

 

gammes-de-blues-majeures-pentatoniques-a-la-basse

Utilisez sur le manche les notes colorées par rapport à la note indiquée sur la grille

Si on vous le demande, ça s’appelle des gammes majeures pentatoniques.

À partir de ces deux schémas, testez et ajoutez des notes pour bâtir votre ligne de basse ou tout simplement ajouter quelques notes bluesy par-ci par-là.

La bonne nouvelle, c’est que même si par curiosité vous utilisez les notes qui sont en dehors de celles-ci, vous pouvez vous rattraper en les liant avec les voisines pour créer un petit effet flou-enchainé (mais nan, c’est du jazz).

Petite remarque pour les notes translucides du schéma
Je les ai ajoutées car elles font partie des notes de la gamme « généralement utilisée » pour improviser sur des accords majeurs, mais je trouve qu’elles ne sonnent pas si bien que ça alors je ne m’y attarde pas souvent 🙂

Là encore, il existe une foule de variations et d’altérations en tous genres que nous n’aborderons pas ici.

Notre but, rappelons-le, est de pouvoir faire un blues en 5 minutes 🙂
Et pour cette approche pratique nous allons simplement appliquer ensemble les 3 concepts décrits jusqu’ici :

 

jouer-du-blues-a-la-basse

Appliquez les 3 notes de votre blues sur les cases correspondantes et le tour est joué !

Une autre technique pour construire une ligne de basse sur un blues est d’écouter la rythmique seule un moment et d’imaginer, ou de chanter, une mini-mélodie que vous plaquez sur la grille d’accords. Vous rejouez ensuite la rythmique et vous n’avez plus qu’à répéter cette mélodie dans les 3 tonalités de la grille pour créer votre ligne de basse 🙂

 

Pratiquez pour le plaisir

Vous progresserez beaucoup en pratiquant sur vos morceaux préférés ou, si vous le pouvez, avec un groupe.
N’oubliez pas d’emporter le plaisir de jouer avec vous et pratiquez un maximum.

Le blues a cet avantage d’être simple à jouer à plusieurs, alors jouez autant que vous le pouvez : c’est la meilleure façon de développer votre oreille 🙂
Petit à petit vous pourrez reconnaître les différentes tonalités et variations de grilles de blues et vous serez de plus en plus à l’aise pour improviser vos lignes de basse et vos solos !
Pour vous entrainer tout de suite, j’ai enregistré 3 petites grilles de blues à la basse en variant légèrement le style.
Écoutez-les et essayez de trouver d’oreille la tonalité de chacune d’elles en essayant de les reproduire avec votre basse 🙂

Exercice 1 :

 

Exercice 2 :

 

Exercice 3 :


J’aborderai bientôt d’autres grilles de blues et d’autres styles qui vous aideront à vous familiariser avec ce style incontournable.

D’ici-là, que le blues soit avec vous 🙂

Entrez votre prénom et votre email pour que
je vous envoie le Pack Débutant gratuitement :

Mots-clés efficaces :

la basse poure jouer le bleuse, du bluse a la basse, comment jouer le mode 2/5/1 a la basse, comment jouer le blouz avec une bass, comment jouer la bassa jazz, blues en sol à la basse, bien basse en 4 lettres, basse bluse accord, bandes sonnores pour improviser par dessus, apprendre les accords de basse

Auteur: Johann

Partagez cet article sur

14 Commentaires

  1. Super simplement génial merci beaucoup j ai tout compris.

    Poster une réponse
    • Merci Christophe !
      Il y aura d’autres contenus de ce genre, en particulier sur les accords, l’impro et les autres outils indispensables pour devenir autonome à la basse sans se prendre la tête 😉

      Poster une réponse
  2. Très bien expliqué. C’est la première fois que tout est clair, tu as fait un bon boulot de vulgarisation là où beaucoup font tout un roman. Merci je vais suivre tes prochains tutos !!

    Poster une réponse
    • Merci Martin,

      à très bientôt pour de nouveaux outils pour bassistes sur ce blog ! 😉

      Poster une réponse
  3. Et dire que j’hésitais à faire le boeuf blues en fin de répétition, ça y est j’ai tout compris !!!!
    Un ÉNORME MERCI pour cette approche non règlementaire qui me convient parfaitement !
    Tu as raison de dire que c’est efficace ton blog, tu as tout compris alors continue.
    Si tu passes à Montpellier passe nous voir pour un blues !

    Poster une réponse
    • Merci à toi aussi pour ton commentaire, n’hésite plus et laisse-toi aller 😉

      Même avec une note par mesure tu seras à la bonne place, le reste tu peux l’ajouter tranquilou au fur et à mesure tu verras, ça vient quasi tout seul 🙂

      J’ai bien noté pour Montpellier, je n’hésiterai pas venir vous rencontrer si je passe dans la région.

      Poster une réponse
  4. Superbe article ! Je débute la basse, et quand je voyais mes amis jouer dans une parfaite osmose, ça me donnait tellement envie de me joindre à leur jam, mais je n’arrivais jamais à trouver le feeling. Grâce à ces astuces que je trouves indispensables, je vais enfin pouvoir m’éclater comme un fou ! Merci beaucoup !!

    Poster une réponse
    • Merci pour ton commentaire et profite bien, les moments de jam sont les meilleurs 😉

      Poster une réponse
  5. Je n’avais jamais vue le blues de cette façon.
    J’adore ta façon de faire dorit au but, super :)))

    Poster une réponse
    • Merci, le but – selon moi – est surtout de se faire plaisir 😉

      Poster une réponse
  6. Enfin une explication comme je les aime ! Un petit dessin simple et un blues, simple et efficace, vas-tu développer la partie blues ?

    Poster une réponse
    • Merci Arno, je suis heureux que cela te soit utile 🙂

      Je vais faire d’autres articles et vidéos sur le blues car j’aime ce style et j’y reviens souvent.
      Si tu as des questions sur le sujet, n’hésite pas à m’en faire part en me laissant un message dans la page contact 😉

      À bientôt !

      Poster une réponse
  7. Explications très simple et utile. Je suis un vétéran-débutant et j’ai rejoins une petite formation de ma région. Grace à toi plus besoin de chercher loin pour jouer un blues quand le gratteux improvise un blues. Merci!

    Poster une réponse
  8. Excellent!! Dans mon trio on finit souvent nos répètes avec un blues, là je vais pouvoir m’amuser 🙂

    Poster une réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Téléchargez le Pack débutant et prenez plaisir à jouer dès aujourd'hui ! Cliquez ici
Hello. Add your message here.